NEWS

RECHERCHE

DIVERS
Martinique Gagnante Presse
26 août 2015

Francette Rosamont sur ZoukTV : un programme à partir d’une expertise locale

Pour Francette Rosamont comme pour Nathalie Jos, têtes des listes citoyennes candidates à l'élection de décembre 2015 à la Collectivité territoriale de Martinique, le citoyen doit se réapproprier son pouvoir d'influence.

Francette-Rosamont-ZoukTV

Grand merci à Guilène Régal, animatrice de “Ba mwen konseil”, talk-show sur ZoukTV. Pendant une heure ce 26 août, entre 9h et 10h, elle a donné la parole aux deux têtes de listes citoyennes candidates à l’élection de décembre 2015 à la Collectivité territoriale de Martinique.

Alternativement, Francette Rosamont, pour Martinique Gagnante, et Nathalie Jos et Olivier Jean-Marie pour Martinique Citoyenne, ont pu expliquer les raisons de leurs engagements, leurs objectifs à travers cette campagne et la manière qu’ils abordent cette élection.

Remettre le pouvoir dans les mains du citoyen… qui doit s’en saisir

Pour ces deux formations, l’objectif est de remettre le citoyen au centre du processus, qu’il se réapproprie son pouvoir de décision et d’influence sur la gestion de la cité.

“La gestion de la cité est une chose noble” a déclaré Francette Rosamont, propos corroboré par Nathalie Jos. Toutes deux ont justifié leur engagement par leur volonté de passer à l’acte, et de ne plus se contenter que du constat et de la critique.

“La mise en place de la collectivité territoriale est en effet un acte important voulu par la population martiniquaise en 2010 par son vote. Elle a également souhaité demeurer dans le droit commun, c’est-à-dire une collectivité régie par l’article 73”, a renchérit Francette Rosamont. Les électeurs ont au passage désapprouvé le personnel politique de l’époque qui voulait majoritairement passer à l’article 74. C’est-à-dire que le peuple martiniquais veut une nouvelle organisation administrative plus ramassée, plus efficace, tout en restant dans la République française.

Garantir la pluralité

En fait, ce qui pose problème, c’est l’organisation interne au sein de cette assemblée : “La principale difficulté vient effectivement que ceux qui ont négocié le fonctionnement de cette collectivité avec le gouvernement de l’époque étaient tous pour l’évolution vers l’article 74, ce qui veut dire, qu’ils ont négocié quelque chose de parfaitement non démocratique pour atteindre leur objectif, comme par exemple que tous les membres du conseil exécutif seront issus de la même majorité. C’est pour cette raison qu’il faut que tout le monde s’intéresse à cette élection et que des gens ordinaires soient élus et se retrouvent dans cette assemblée”, a expliqué Olivier Jean-Marie.

“Il le faut d’autant, qu’une fois en place, ils pourront user de tout leur poids pour modifier l’organisation actuelle”, a complété Francette Rosamont.

Les représentants des deux formations saluent également la mise en place de la parité totale, la réduction du nombre des élus ainsi que le non-cumul des mandats qui doivent permettre d’assainir la vie politique local et d’en finir avec les carriéristes et les cumulards.

Une seule liste citoyenne ?

Du côté des auditeurs, une question récurrente, venant aussi bien de Pierre de Fort-de-France, de Marie-Eve du Prêcheur ou encore de Lucia de Schœlcher  : pourquoi deux listes citoyennes ?

Pour Olivier Jean-Marie, les principales divergences entre Martinique Citoyenne et Martinique Gagnante viendraient de la mise en avant chez eux d’un groupe prenant des décisions collégiales et de leur volonté affirmée d’une inscription forte de l’implication du citoyen dans l’action la cité.

Pour Francette Rosamont, les convergences sont plus importantes que les divergences. Comme Martinique Citoyenne, Martinique Gagnante fonctionne également autour d’un groupe de personnes, qui portent un ensemble de valeurs communes qui sont la responsabilité, la liberté, la paix, la solidarité, la justice. Valeurs que ne renient pas Martinique Citoyenne. En outre, “Rendre compte de manière régulière à la population ainsi que le contrôle par le citoyen font également parti de notre manière de voir les choses”, a précisé Francette Rosamont.

Un programme à partir d’une expertise locale

Pour ces deux formations (parti politique pour Martinique Gagnante, mouvement citoyen pour Martinique Citoyenne), la pluralité de l’approche est toutefois une bonne chose. “Martinique Gagnante a une approche pragmatique et de bon sens. Nous rencontrons des habitants de la Martinique, professionnels dans tous les champs de compétence de la collectivité territoriale et nous leur demandons comment mieux faire. C’est cette expertise locale que nous sollicitons pour construire notre programme, parce que nous sommes convaincus que les habitants de la Martinique ont du talent et qu’ils savent, en mariant leurs connaissances avec celles d’autres, qu’elle est la meilleure organisation pour mieux vivre ensemble”, a expliqué Francette Rosamont.

Francette-Rosamont-ZoukTV2

Ainsi, Martinique Gagnante travaille autour de trois priorités : l’Accompagnement des familles, l’Emploi par la consolidation de l’existant et l’implantation de nouvelles activité, et la Joie parce que le peuple martiniquais est devenu triste. Or, retrouver la joie de vivre, c’est déjà se mettre en perspective d’avoir la certitude de trouver des solutions aux problèmes du moment. La joie, c’est aussi la fierté d’être Martiniquais, c’est encore l’estime de soi, ce sont toutes ces postures mentales qui permettent de gagner.

Rendez-vous est pris

De son côté, Martinique Citoyenne récolte des idées lors de rencontres. Cette formation présentera sa méthodologie et sa vision dans les prochaines semaines.

Ces deux formations, voisines-cousines, poursuivent leur chemin de sensibilisation de la population, particulièrement les 170 000 Martiniquais inscrits sur les listes électorales et qui ne votent pas. Elles se sont données rendez-vous fin septembre.

A propos de cet auteur

0 commentaire

Pas de commentaire pour cet article.

Soyez le premier à le commenter. Cliquez ici.

DIVERS
 
Vous avez jusqu’au 30 septembre ! Vous avez plus de 18...
 
Francette Rosamont, tête de liste de Martinique Gagnante pour l’élection à...
 
Francette Rosamont, tête de liste de Martinique Gagnante, accompagnée de Corinne...
 
Dans le cadre du Forum de Bamako consacré à la thématique...
 
Pendant quatre jours, Francette Rosamont, tête de liste de Martinique Gagnante,...
 
Francette Rosamont tient à remercier tous les Martiniquais, tous les Guadeloupéens,...
 
Forum de Bamako Lors de la plénière d’ouverture, le 28 juillet, la...
 
  Femmes de la Martinique Samedi 25 juillet de 8h30 à 12h...
 
“Nous sommes une nouvelle offre politique durable dans le paysage local...
 
Instant de fluide émotion ce lundi matin à l’aéroport Aimé Césaire,...
 
La foule était immense et l’émotion intense en Guadeloupe ce dimanche...
 
Madame Mencé-Caster est la Présidente de l’Université des Antilles, après avoir...
 
A Kourou, Porte de l’espace de l’Europe , ce 15 juillet 2015, notre tête de liste...
 
Une Martinique qui gagne !...
 
  Je confirme ma présence à cette rencontre [contact-form][contact-field label=’Nom’ type=’name’...
 
“Nous entendons enfin un discours différent sur la collectivité territoriale !”...
 
La nouvelle collectivité territoriale de Martinique est une opportunité historique. Pour...
 
Martinique Gagnante, suscite de l’étonnement ! Toute la presse radio, TV...
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
Vous avez jusqu’au 30 septembre ! Vous avez plus de 18...