NEWS

RECHERCHE

INTERVIEW
7 octobre 2015

Ligne de Mire – Partie 1

Un micro-trottoir : les Martiniquais ont une bonne perception de Francette Rosamont. 60% de notoriété spontanée. “Il manque des femmes comme cela pour faire avancer le pays.”

A propos de cet auteur

0 commentaire

Pas de commentaire pour cet article.

Soyez le premier à le commenter. Cliquez ici.