NEWS

RECHERCHE

COOPÉRATIONECONOMIE
6 août 2015

Programme Economique, Martinique Gagnante : accès aux marchés régionaux et internationaux

Pour Martinique Gagnante, l'accès pour les entreprises aux marchés régionaux et internationaux est déterminant. Tout doit être fait de manière déterminée pour y parvenir.

FDFbatiment

Pour Martinique Gagnante, l’accès pour les entreprises aux marchés régionaux et internationaux est déterminant. Ces marchés doivent venir en complément à l’accès au marché local.

Pour se faire, Martinique Gagnante va poursuivre l’intégration de la Martinique dans l’OECO, l’AEC, la Cepalc… en lien étroit avec la représentation régionale de la Guadeloupe et en associant étroitement les représentants des organisations professionnelles patronales et syndicales.

Un réseau de traducteurs

reunionFDF

Pour fluidifier les relations, tant commerciales qu’institutionnelles, Martinique Gagnante va favoriser le développement d’un réseau de traducteurs en anglais, espagnols, portugais et néerlandais, langues parlées dans l’espace caribéen. Aujourd’hui, huit personnes assurent les traductions, l’objectif est de disposer d’une équipe de 20 personnes.

Tourisme, énergie, santé, transport matirime… créer une task-force commune

Martinique Gagnante va travailler conjointement avec la collectivité régionale de  la Guadeloupe sur des sujets qu’elle juge prioritaires et qui sont les suivants :
– le tourisme : en développant une approche bi-destination autour du tourisme de la Mémoire, de la croisière… Grâce aux marchés ayant des populations à fort pouvoir d’achat, telles que sont la Martinique et la Guadeloupe, les compagnies de croisière notamment ont découvert l’existence d’un vivier de clientèle qui leur permet de consolider leurs investissements. En clair, pour les compagnies de croisière, le fait de pouvoir embarquer des clients en Martinique et en Guadeloupe -situation unique dans les îles de la Caraîbe – provoque qu’elles peuvent envisager plus sereinement le positionnement de lignes. C’est un atout considérable pour l’instant inexploité par les responsables de la croisière de Martinique et de Guadeloupe. Martinique Gagnante va favoriser ce travail commun pour que la croisière rapporte plus à ces deux territoires.
– L’énergie : l’indépendance énergétique est un objectif pour Martinique Gagnante. Toutes les voies pour économiser l’énergie et pour la produire à un moindre coût seront explorées et poursuivies, notamment le travail commun sur les normes des bâtiments, l’interconnexion avec la Dominique en matière de géothermie et l’étude de nouvelles orientations pour la SARA, notamment une option fuel-Gaz.

FDFbatiment2

 

Socle commun de pratiques

Les risques naturels : Martinique Gagnante va poursuivre, développer et renforcer les stratégies conjointes d’intervention. L’objectif à termes est de développer la connaissance au sein des équipes intervenant sur les risques naturels dans les îles voisines, de disposer d’un socle commun de pratiques et d’accroître ainsi la rapidité d’intervention pour permettre la mise en sécurité la plus rapide possible des populations.
– La santé : Martinique Gagnante va accompagner de manière déterminée et volontariste les professionnels de santé qui seuls ont l’entière compétence pour bâtir une offre de soins pertinente pour les Caribéens. Cela passe par un travail étroit avec les services de l’Etat, et singulièrement le Trésor public, afin qu’ils finalisent les procédures d’acceptation des monnaies étrangères pour le paiement des soins. Aujourd’hui, le Centre Hospitalier Universitaire de la Martinique ne réalise que 0,1% de son chiffre d’affaires autour de cette activité. L’objectif de Martinique Gagnante est qu’il en réalise 10% à 5 ans. L’Allemagne réalise aujourd’hui chaque année 2Md€ de chiffre d’affaires grâce à son offre de soins à destination des étrangers. Ainsi, dans cette optique, tous les équipements à venir, seront déployés, en concertation avec la Guadeloupe et la Guyane.

Une offre portuaire française

– Le transport maritime : avec la présidence du Conseil régional de Guadeloupe, Martinique Gagnante va pousser à la mise en place la commission inter-portuaire prévue dans la loi créant les Grands Ports Maritimes des Antilles-Guyane (sortie du décret d’application et nomination des membres). Elle veillera en outre à ce que cette instance soit véritablement un lieu de concertation et de construction de l’offre portuaire française dans la zone Caraïbe. bateauFDF2

Recevoir tous les bateaux croisant dans la Caraïbe !

Martinique Gagnante va accélérer le travail de la France au sein du Mémorandum de la Caraïbe afin que les processus de contrôles des navires soient unifiés avec les pays de la zone. Ceci, afin de favoriser l’accostage des bateaux croisant dans la zone Caraïbe, dans les ports français.

Martinique Gagnante va favoriser la création d’une communauté portuaire entre les Grands ports maritimes de Guadeloupe, de Martinique avec ceux de Dominique et de Sainte-Lucie, ce serait un  prolongement opérationnel des réflexions de la conférence Clovis Beauregard organisée en 2008

PortFDF

Ouvrir le ciel caribéen

Le transport aérien : Martinique Gagnante va travailler de manière volontariste à l’ouverture du ciel de la Caraïbe. Les règles qui régissent le ciel de la caraïbe aujourd’hui sont celles de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Avec les compagnies françaises dans la Caraïbe et en Guyane, Martinique Gagnante veut développer des stratégies, porter les problématiques à la connaissance de la DGAC ; nouer des contacts et travailler avec des compagnies européennes de niveau équivalent, pour porter les arguments au niveau de la Commission européenne avec les élus de la zone, singulièrement ceux de Guadeloupe et de Guyane. Enfin, Martinique Gagnante va travailler sur cette thématique avec les représentants des îles voisines. A défaut d’harmonisation, l’objectif dans un premier temps est de trouver des compromis favorables au développement du trafic…

avionFDF avionFDF2
Stratégie financière

Avec la Guadeloupe, Martinique Gagnante va continuer à travailler à une meilleure articulation des fonds FED et Feder afin que ces fonds puissent financer notamment l’amorce d’implantation des lignes de cabotage vers nos voisins.

Martinique Gagnante va inciter la France à signer des conventions internationales et fiscales avec les pays voisins de ses territoires d’outre-mer et de la Caraïbe. Ces conventions, de nature à sécuriser les échanges économiques et judiciaires favorisent la création de valeur et donc d’emplois.
Stabilité juridique
Avec la présidence du Conseil régional de Guadeloupe, Martinique Gagnante va accompagner l’implantation d’une chambre d’arbitrage caribéenne : ce projet est porté par l’Ohadac, c’est un outil indispensable pour sécuriser les échanges dans la zone.
l Avec le Conseil régional de Guadeloupe, Martinique Gagnante accompagnera la création d’un réseau de médiateurs caribéens pour éviter la judiciarisation des conflits inter-entreprises.

Avec la Guadeloupe, Martinique Gagnante veut accompagner la création d’une chambre caribéenne de l’exécution : cette création renforcera la dynamique de coopération juridique entre les pays caribéens dans le domaine de l’exécution et permettra une résolution plus rapide des conflits et la sécurisation des contrats. Et ce,  en prenant exemple sur l’expérimentation réussie du droit de l’exécution réalisé avec la Dominique et à Sainte-Lucie.

Martinique Gagnante va favoriser la création d’une formule exécutoire caribéenne, langage commun dans un premier temps avec les pays de l’Organisation des Etats de la Caraïbe orientale (OECO), qui pourrait être étendue par la suite aux autres Etats.

Martinique Gagnante va s’inscrire de manière volontariste dans la signature et le déploiement d’une politique de coopération avec une ou deux Régions européennes à la pointe dans des secteurs d’activité dans lesquels nous souhaitons nous développer. L’objectif est de bénéficier de transferts de savoir-faire et de méthodologie tout en favorisant les échanges culturels et touristiques. Le choix définitif des Régions

Martinique Gagnante va favoriser la coopération avec l’Afrique, en débutant sa stratégie par le Mali. Outre la coopération économique, il s’agira de développer les échanges universitaires, culturels notamment.

Dancefemme

A propos de cet auteur

0 commentaire

Pas de commentaire pour cet article.

Soyez le premier à le commenter. Cliquez ici.

COOPÉRATION
 
Pour Martinique Gagnante, l’accès pour les entreprises aux marchés régionaux et...
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
 
Some title Some author
Some excerpt
Pour Martinique Gagnante, l’accès pour les entreprises aux marchés régionaux et...